Eglise Santa Maria di Nazareth



Il y a certains monuments à Venise qui passent inaperçus dans le paysage pittoresque et atypique de la Sérénissime... Pour cause, la multitude de sublimes édifices qui bordent les rives du Grand Canal où la foule se presse ! L’église Santa Maria di Nazareth n’est pas comptée parmi les monuments les plus célèbres de la ville, pourtant, elle n’a pas fini d’étonner les touristes audacieux animés par le sentiment de curiosité qui oseront ouvrir et franchir ses portes.

L’histoire de l’église Santa Maria di Nazareth

Perdue et délaissée au milieu d’une ville qui regorge de monuments en tous genre... c’est le triste sort de l’église Santa Maria di Nazareth également appelée Chiesa degli Scalzi (église des déchaussés). Pourtant, sa façade aux allures baroques ne devrait laisser personne indifférent !

JPEG - 32.6 ko
Chiesa degli scalzi à Venise

Située à proximité de la Gare Santa Lucia, l’édifice blanc ne passe pas inaperçu ! Que vous arriviez à Venise en train, en voiture, en avion ou que vous passiez sur le Grand Canal à bord d’un vaporetto, vous ne pouvez pas passer à côté de l’église sans au moins l’apercevoir !

Située à seulement quelques pas du Pont degli Scalzi (pont des Déchaussés), l’église lui a gracieusement offert son illustre nom.

Le monument a été construit en marbre de carrare au XVIIème siècle par des moines Carmélites qui avaient fait voeu de pauvreté. Leur sort était donc lié à la générosité des fidèles ainsi qu’aux fruits de leur travail. Du fait de leur pauvreté, ces moines étaient déchaussés. De cette vérité historique, l’église Santa Maria di Nazareth s’est également fait surnommer Chiesa degli Scalzi (l’église des Déchaussés) en référence aux Carmélites aux pieds nus ! Ces moines formaient un ordre mendiant qui fut consacré en 1705.

La construction de l’édifice a été financée par le Comte Gregorio Cavazza mais les plans ont été conçus par l’architecte le plus célèbre de la ville à cette époque : Baldassare Longhena. Ce dernier est connu pour ses travaux sur la Basilique Santa Maria della Salute ainsi que sur les sublimes palais qui bordent les rives du Grand Canal : Ca’ Rezzonico et Ca’ Pesaro.

JPEG - 25.8 ko
Santa Maria di Nazareth vue de nuit

Quant à la sublime façade blanche aux allures antiques, elle est le fruit du travail de Giuseppe Sardi.

Comme le nom de l’église Santa Maria di Nazareth vous l’indique, l’édifice fut érigé en l’honneur de la vierge Marie !

Les moines de la Chiesa degli Scalzi étaient pauvres, certes... mais ne vous fiez pas aux apparences qui cachent parfois bien des secrets et bien des réalités !

Car l’intérieur de cette église est certainement plus richement décoré que bien d’autres monuments célèbres à Venise...

Un intérieur très riche

Bien des touristes passent à côté de véritables perles précieuses sans le savoir... Il suffirait pourtant d’ouvrir les portes de l’église et de pénétrer dans ce lieu magique pour comprendre que son intérieur riche vaut vraiment la peine d’être admiré !

JPEG - 89.9 ko
Intérieur de la Chiesa degli Scalzi

Durant des siècles, les croyants n’avaient pas la possibilité de lire la Bible... Ils n’en étaient pas capables. Dans la Chiesa degli Scalzi, une réelle mise en scène évangélique a été mise en place afin de faire réfléchir les croyants sur les vérités des évangiles... Il suffit d’observer les décorations, les ornements et les statues pour comprendre que l’église est un hommage à la Vierge et que les croyants doivent en faire autant.

A l’origine, une somptueuse fresque garnissait le plafond de l’église Santa Maria di Nazareth. Mais les atrocités de la guerre n’ont pas épargné ce lieu... Pendant la première Guerre Mondiale, une bombe autrichienne a détruit la sublime fresque réalisée par l’illustre Tiepolo. Si vous souhaitez admirer les oeuvres de ce maître d’art, sachez que ses peintures sont visibles au musée Gallerie dell’Accademia ou encore dans le palais/musée Ca’ Rezzonico. La fresque originale de Tiepolo sur le plafond de l’église a donc été remplacée par une oeuvre réalisée par Ettore Tito.

L’église regorge de richesse artistiques... vous pourrez admirer l’oeuvre "Sainte Famille" du célèbre sculpteur Torretti.

Les touristes sont loin d’imaginer que derrière les portes d’une église "délaissée" bordée par les eaux du Grand Canal se trouvent en réalité de grandes choses... La Chiesa degli Scalzi n’a pas fini de surprendre ceux qui daignent s’intéresser aux trésors qu’elle renferme en secret... L’édifice abrite également de belles chapelles :

- La Chapelle Sebastien Venier :
Sebastien Venier commandait la flotte vénitienne menée contre les Turcs durant la plus grande bataille navale de l’histoire : la bataille de Lépante en 1751. Ainsi, la chapelle est un hommage à ce glorieux héros de guerre. Les colonnes de marbre noir traduisent la richesse et le pouvoir de Venise dont le renommée et la puissance s’étendent sur la scène du monde.

- La Chapelle Manin :
L’église Santa Maria di Nazareth abrite une chapelle réalisée par Giuseppe Pozzo qui est loin d’être anodine... Cette dernière est le lieu de sépulture de l’un des personnages les plus importants de la Sérénissime. Le tout dernier doge de Venise Ludovic Manin est enterré juste devant l’autel avec toute sa famille.

- La Chapelle Saint Jean Baptiste :
Cette admirable chapelle accueille les sculptures remarquables de Melchior Barthel... N’oubliez pas d’admirer le plafond sublimement garni de fresques !

- La Chapelle Sainte Thérèse d’Avila :
Cette chapelle réalisée par Antonio Gaspari est dédiée à une sainte catholique nommée Thérèse d’Avila née en 1515. Elle est également la première femme reconnue comme docteur de l’église catholique et est considérée comme une figure importante de la spiritualité ! Ses réformes des couvents carmélites sont très connues par les croyants.