Le palais Ca’ D’oro



Bordée par le Grand Canal, la Ca’D’oro est un palais datant du XVème siècle. Ce magnifique édifice est situé dans le sestiere du Cannaregio et demeure l’une des perles architecturales les plus précieuses qu’il soit ! Il est quasiment impossible de visiter Venise sans au moins apercevoir la Ca’D’oro à bord d’un vaporetto !

L’histoire du palazzo

JPEG - 34.3 ko
La Ca’ D’oro vue du Grand Canal

L’emplacement de la construction n’a pas été choisi au hasard. Avant même que l’édifice soit érigé, il y avait un ancien palais qui appartenait à une famille noble. A l’occasion d’un mariage, le palais fut donné en dot à une autre famille Vénitienne, les Cantarini. Par la suite, Marino Cantarini, l’héritier et procureur de Saint Marc, décide de construire à l’emplacement même de l’ancien palais un nouveau bâtiment. Entre 1421 et 1434, le riche Vénitien s’entoure de grands architectes afin d’ériger un nouveau palais qui montrerait sa puissance et sa richesse à tous les habitants ! Pari gagné pour Cantarini dont la renommée fut grande à Venise !

Du gothique à la Renaissance

Le palais Ca’D’oro constitue à modèle sublime du style qui marque le passage du gothique à la renaissance à Venise ! Lorsque la bâtisse fut érigée durant le XVème siècle, ses murs étaient garnis de décorations dorées et de polychromes ; sa façade était parée de somptueuses feuilles d’or. D’où l’origine du nom Ca’D’oro qui signifie « La maison d’or ». Aujourd’hui, le palazzo continue d’impressionner les touristes par son architecture, son style original et peu fréquent, mais les couleurs flamboyantes qui garnissaient les murs se sont peu à peu éteintes.

L’architecte responsable de l’édification de ce palazzo était Marco D’Amadio. Mais les éléments décoratifs et autres sculptures ont été réalisées par Matteo Raverti, Giovanni et Bartolomeo Bon (père et fils). N’oublions pas de préciser que ces deux derniers étaient et sont toujours connus pour leur fabuleux travail au Palais des Doges.

JPEG - 25.4 ko
L’intérieur du palais Ca’ D’oro à Venise

La Ca’d’oro s’inscrit parfaitement dans le style de la Renaissance Vénitienne, mais les nombreux éléments gothiques apportés à l’édifice l’inscrivent également dans le gothique typique... Difficile de trancher sur la question, le palais est un exemple parfait illustrant le passage du gothique à la renaissance, tout simplement.

Les caractéristiques du style gothique tardif sont bien présentes : les parapets des fenêtres et des balcons, les loggias du 1er et du 2ème étage, le marbre sculpté à l’image du somptueux Palais des Doges... Quant aux petites fenêtres carrées, on y voit clairement la marque du style de la Renaissance à Venise. Un beau joyau architectural dont la pluralité des styles font toute son élégance.

Le palais ne fut jamais achevé... L’aile gauche manquante explique et renforce l’asymétrie évidente de la façade.

La Ca’ D’oro est désormais un musée

En 1797, lors de la chute de la République de Venise, de nombreux propriétaires se succèdent. Hélas, l’un d’entre eux a fait détruire l’escalier gothique qui se trouvait dans la cour intérieure ainsi que tous les balcons dont la vue donnait sur cette même cour. A la fin des années 20, en 1922 précisément, le dernier propriétaire a la bonne idée de léguer la Ca’d’Oro à un tout autre type de propriétaire : l’état italien ! C’est alors que le palazzo est restauré car sa magnificence d’antan, l’état veut lui redonner.

Aujourd’hui, l’ancien palazzo est devenu le musée Ca’ d’Oro qui abrite la galerie Giorgio Franchetti. Les amateurs d’art se régaleront en admirant de magnifiques sculptures, des bronzes ainsi que différentes peintures.